Ma recette de Kouglof

Reading Time: 3 minutes
Ma recette de Kouglof
Que pensez-vous de cet article ?

Ma recette de Kouglof : répétition de noël

Noël approchant, les listes de cadeaux qui commencent à arriver, celles que les grands parents réclament, ce matin c’est la panique !Où sont passées mes recettes de noël ? Ma recette de Kouglof, ma recette de koulibiac, mes recettes de friandises, les truffes au chocolat, les oranLa recette du Kouglof d'Angry Mum, avec le sucre glace et les raisinsgettes, …

J’ai pour habitude de tester mes recettes de noël un mois avant le jour J, donc pour ne pas être prise au dépourvue, c’est maintenant qu’il faut attaquer.

Les enfants sont contents de goûter aux saveurs de noël avec un mois d’avance, ils ont l’impression d’y être déjà. Évidemment, je ne vais pas leur servir un repas de réveillon, pour faire ma répétition…je n’ai ni le temps ni l’énergie ni les moyens qui suivent, je me contente juste de refaire ou ma recette de Kouglof, ou une autre friandise qui fera partie des douceurs de cette période de fin d’année. En fait c’est pour donner un parfum de Noël à la maison avant l’heure.

Premier temps, préparation de la pâte qui peut se faire la veille. Pour ma part je prépare la pâte l’après-midi, avant de récupérer les enfants à l’école. Elle repose ensuite toute la nuit dans le réfrigérateur, et c’est seulement le lendemain matin que j’élabore le kouglof. La préparation de la pâte demande beaucoup d’énergie physique, car je ne suis pas équipée du robot avec crochet à pâte, donc c’est avec mes petits bras que je fais la pâte de ma recette de kouglof.

Aux fourneaux, pour un goûter amélioré.

Ma recette de Kouglof

Recipe Type: Goûter traditionnel de Noël
Cuisine: Traditionnelle et gourmande
Author: Angry Mum impatiente
Prep time:
Cook time:
Total time:
Un parfum de noël qui flotte dans l’air depuis que j’ai retrouvé ma recette de kouglof, à dévorer au goûter ou au petit déjeuner s’il en reste.
Ingredients
  • Pour 4 gros gourmands
  • 100 g de raisins secs
  • 50 g d’écorce d’orange confite
  • 50 g d’amandes effilées
  • 2càs de rhum
  • 1 noix de beurre
  • 1 càc de farine
  • 1 jaune d’oeuf
  • du sucre glace
  • Pour la pâte
  • 300 g de farine
  • 150 g de beurre
  • 3 oeufs
  • 40 g de sucre en poudre
  • 15 g de levure de boulanger
  • sel
  • 1 verre de lait
Instructions
  1. Faire fondre la levure dans le lait tiède, au bout de 15 minutes mettre cette levure délayée dans le mélange farine beurre, œuf et sucre. Mélanger avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir une belle pâte, souple et élastique qui s’étire facilement entre les doigts sans se casser. Cette opération peut s’avérer longue, 20 minutes , mais le résultat est au bout de cet effort.
  2. Couvrir la pâte d’un linge, la laisser monter pendant 2 heures dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air.
  3. Une fois que la pâte a doublé de volume, la faire retomber, en la pétrissant très peu, juste qu’elle dégaze. La remettre en boule, sous le linge, et cette fois la mettre dans le réfrigérateur jusqu’au lendemain matin.
  4. Quinze heures après, ( approximativement, il ne sert à rien de la laisser plus longtemps au froid, il faut s’organiser pour un timing parfait ) sortir la pâte pour enfin élaborer le kouglof.
  5. La veille, vous aurez fait trempé les raisins secs dans le rhum.
  6. Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné afin de lui donner la forme d’un long rectangle.
  7. Répartissez sur la pâte les raisins secs, les morceaux d’écorce d’orange,.
  8. Roulez la pâte, en serrant bien, pour obtenir un boudin que vous disposerez en cercle dans le moule à kouglof beurré au préalable et dans lequel vous aurez réparti les amandes effilées. Soudez les deux bords avec du jaune d’œuf mélangé à du lait.
  9. Faire reposer sous un torchon à nouveau dans un endroit bien chaud, jusqu’à ce que la pâte remplisse aux 3/4 le moule à kouglof.
  10. Préchauffez votre four pendant 10 minutes à 220°,.
  11. Faites cuire le kouglof 10 mins à 220°, puis baissez le four à 200°, poursuivre la cuisson pendant 30 minutes. Si le gâteau colore trop vite, le recouvrir d’aluminium.
  12. Au bout des 30 minutes, éteindre le four, l’entrouvrir largement et laisser le kouglof refroidir ainsi.
  13. Une fois refroidi, démoulez le kouglof dans une jolie assiette à service, saupoudrez de sucre glace.
  14. Bonne dégustation !

Autant de moules, autant de recettes de kouglofs

 

Ce kouglof exige beaucoup de temps, mais le résultat est à la hauteur. La prochaine fois je double les proportions, le lendemain le kouglof est encore meilleur.

Angry Mum ne résiste pas aux plaisirs de noël !

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

2 Responses to Ma recette de Kouglof

  1. oms dit :

    Depuis que je suis abonné à une alerte Google “kouglof”, j’en ai vu des verts et des pas mûrs. Éliminons les moules à gogos, car seule la terre cuite vernie, le moule traditionnel, fait qu’il ne s’agit pas d’une brioche quelconque, mais bien d’un “kouglof”. Pourquoi nous priver de l’alchimie subtile du moule ? Enlevons aussi le robot. Maman battait littéralement la boule jusqu’à ce que les raisins tapissent la surface de la boule. Ne remplaçons pas le schnaps, autre spécialité alsacienne, par des jus divers et variés. Évitons les ingrédients exotiques ou surnuméraires. Il doit rester de la “pâte”. Beaucoup de pâte. Le kouglof se partage, mais se déguste aussi sur plusieurs jours et se transforme même en biscottes ! Si le surlendemain il n’a pas bonifié, votre recette ou “how know” est à revoir. Rappelons qu’il se prête à l’apéritif accompagné d’un verre de Gewurztraminer, de crémant ou champagne. Chez nous, en Alsace, après le fromage et le dessert, il colle bien avec le café-schnaps. Il va bien avec chaque instant de partage convivial. N’oublions pas le petit déjeuner. À güata/Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *