Samedi c’est leçon de grammaire : accorder avec le genre

Accord féminin ou masculin ? Reading Time: 3 minutes
Samedi c’est leçon de grammaire : accorder avec le genre
Que pensez-vous de cet article ?

Masculinisme, qu’est-ce qu’elle dit ?

Depuis que je sais écrire j’ai toujours fais attention au genre, féminin, masculin, avec ladjectif qui s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte et par contre si les noms sont de genres différents, il se met au masculin pluriel… Ca va, tout le monde se souvient jusqu’ici?!
Petite je trouvais ça déjà très moyen !

Mais où veut-elle en venir ?

Je voulais aujourd’hui vous parler de masculinisme, mon instinct me dit “prudence”, et puis d’un autre côté, sans maîtriser le sujet je vais vite dire des bêtises. En tout cas vous vous doutez bien que ma sympathie ne va pas vers ces gens là qui veulent encore dominer l’autre moitié de l’humanité dont je fais accidentellement  partie…
Je ne veux pas parler de ces gens, de ce mouvement…je suis trop fâchée de tant de bêtises.
Et vu la période, l’actualité et tout le reste je préfère rester dans l’anecdotique quand c’est possible.

Femme et homme c'est pareil ?Le genre féminin pour désigner l’humanité entière

Et si l’on rêvait un peu, non ! Les suédois et les allemands l’ont fait ! C’est le Tagesspiegel, journal quotidien allemand qui le rapporte.
En effet, à l’Université de Leipzig (Allemagne), tous les professeurs sont des professeures. Même si le genre masculin est très représenté dans cette université allemande,si vous croisez vos profs, vous devrez dire :

Monsieur La Professeure !

A l’origine de ce changement, l’adoption du féminin pour tous, il y a Josef Käs, fatigué des discussions sur la lisibilité de :

  • Professor/-in (professeur/-e)
  • Professor/-innen (professeur/-es avec singulier pour les hommes et féminin pluriel pour les femmes).

Bon évidemment si vous n’en avez pas entendu parler au 20 heures, c’est que ce changement ne s’appliquera que dans les textes officiels.
Pourquoi ne pas continuer à rêver, regardez en Suède !

Les hommes veulent les droits des femmesLes conducteurs de train sont en jupe

La Suède peut se vanter d’être un pays qui fait des efforts au point de vue égalité entre hommes et femmes, mais de là à bouleverser les codes vestimentaires… ils l’ont fait.
Ça se passe dans les trains d’une ligne de banlieue de Stockholm, les conducteurs de train s’étant vu refuser le droit de porter des shorts (dans les cabines de trains, il peut faire 35 degrés l’été), alors ils ont décidé de porter des jupes pendant leur service.

Comme quoi, quand on veut défendre ses droits, on se fait passer pour une femme… Espérons qu’ils auront le droit aux délicatesses réservées aux femmes au travail !
Ça s’arrête malheureusement là, la direction leur cède le port du short…
Tant pis, aucun espoir de ce côté là.

Tentons notre chance à New York

Si les Suédois se rhabillent, les New Yorkaises se déshabillent.
Elles ont gagné le droit de se promener seins nus dans la ville au même titre que les hommes se promènent torses nus. Et rien à voir avec les Femen même si combat semble bien pointer la même vision du monde.
Elles ne seront plus ennuyées par la police qui a reçu des directives dans ce sens. N’auraient-elles pas préféré voir leurs compagnons ranger toute cette chair sous des chemises ?

Egalité femmes et hommes dans la rue

Et en France ?

En France, il est interdit de se promener torse nu sur la voie publique du moins dans ces villes : Saint-Tropez, Saint-Raphaël, Anglet, Biarritz, Montauban, Perpignan, Toulouse. Voilà enfin un pays où on applique l’égalité pour toutes et tous…

 

 

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *