Sports

Adopter le vélo en ville : sécurité et pistes cyclables, stationnement

Le vélo est un moyen de transport pratique, écologique et économique, mais il faut apprendre à le conduire en ville. Sur la route et dans la rue, cyclistes, piétons, automobilistes et motards doivent cohabiter pour garantir la sécurité de tous. Ce qui complique un peu les choses et ce qui requiert de bons comportements et de bons réflexes. Dans cet article, il y a lieu justement de présenter les règles d’or à respecter pour bien adopter le vélo en ville.

Maitriser son vélo et avoir un vélo en bon état et bien équipé

Avant de se mettre à circuler en ville à vélo, il faut tout d’abord savoir démarrer, tourner, changer de vitesse et s’arrêter. Ensuite, il faut connaître les codes de la route pour ne pas manquer les feux rouges et les stops et il faut avoir un vélo en bon état et bien équipé pour éviter les pannes ainsi que les accidents. Le fait d’utiliser la sonnette par exemple peut aider un cycliste à se faire entendre et le fait de se servir d’une béquille peut l’aider à stationner de manière indépendante.

Circuler sur la chaussée, ne pas zigzaguer et ne pas doubler par la droite

Il est à savoir que tout cycliste a parfaitement le droit de circuler sur la chaussée et c’est d’ailleurs une meilleure solution pour éviter les portières de voitures qui s’ouvrent soudainement. Mais si une voie cyclable est aménagée, il vaudrait mieux la privilégier afin d’écarter les dangers.
Par ailleurs, il se peut également qu’il y ait plusieurs voies dans la même direction, dans ce cas, il faut se placer au milieu de la voie de droite pour inciter les autres conducteurs à utiliser la voie de gauche.
Zigzaguer entre les voitures n’est pas une bonne idée, il faut opter pour une circulation qui fait partie du trafic routier et il ne faut surtout pas rouler sur les trottoirs. Il est également interdit de doubler par la droite car c’est très dangereux. Les automobilistes ne s’attendent pas à un déplacement par la droite et s’ils décident de tourner, ils n’auront pas le temps de freiner.

Choisir entre les différents moyens de stationnements : arceau, abri couvert et espace fermé

En ce qui concerne le stationnement du vélo en ville, il est possible de choisir entre : l’arceau, l’abri couvert et l’espace fermé. Les arceaux sont les plus utilisés par les cyclistes, notamment pour les arrêts de courte durée, car ils laissent le vélo à la vue de tout le monde.
Seulement, il faut bien avoir un antivol efficace de type chaînes ou U pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Les abris couverts et les espaces fermés, en revanche, sont dédiés aux cyclistes qui envisagent de stationner pour une longue durée. Outre ces moyens de stationnement, il n’est pas du tout possible de stationner partout.

Tagsvélo
Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.