Air du tempsEcologie

Enterre ton slip, nouveau mouvement féministe ?

Plante ton slip ADEME
Protection de la planère8.9
Engagement7.9
8.4Overall Score

Mot d’ordre féministe, libertin ou écolo ?

Chastes oreilles, vous pouvez continuer la lecture de cet article sans crainte, on va parler d’écologie et de vie des sols. Il s’agit en fait de planter ton slip plutôt que de l’enterrer. Même si dans les faits, il ne s’agit pas vraiment d’un plantage, mais plutôt d’un enterrement. Dans cette notion d’enterrement, il y avait une promesse furieuse à l’image des manifestations féministes de 68 ou des Femen. Ou une espèce de retour en arrière 100% Amish… L’ambiguïté pouvait être révélatrice d’un sens nouveau avec un espoir que cela pousse… Mais restons en au jardinage.

Pour découvrir la face cachée des sols

L’ADEME relance une campagne qui existe déjà dans d’autres pays et d’autres régions sous l’impulsion des agriculteurs pour effectuer un constat partagé sur la qualité des sols. Il n’est pas question ici de polluer les sols avec des tissus non biodégradables comme le maintenant célèbre cliché du jeans enterré durant 20 ans et qui ressort comme un plastique neuf.

Ici, il est question de faire une expérience chez soi et de partager les résultats et ainsi géolocaliser un relevé de l’état des sols. Un relevé citoyen en quelque sorte.

Comment planter ton slip ?

L’Ademe vous propose donc un kit pour savoir planter son slip pour participer à cette action :

Le jour J : plantez votre slip Idéalement après les grands froids (à partir de fin mars)• Creusez un trou d’environ 15 centimètres de profondeur.
• Placez-y à plat le slip blanc 100 % coton (idéalement bio). Le slip sera de préférence non coloré et usagé. Vous pouvez planter un autre tissu en coton blanc mais il est possible qu’il se dégrade en intégralité : s’il possède un élastique (non dégradable), il sera plus facile de le retrouver.
• Rebouchez le trou en marquant l’emplacement avec un tuteur par exemple, pour le retrouver facilement

2 mois plus tard :déterrez-le …Procédez délicatement, rincez-le à l’eau claire, puis laissez-le sécher.

… et prenez une photo !Postez-la sur la carte partagée sur link.sumwhere.co/to/plantetonslip Vous pouvez aussi communiquer sur les réseaux sociaux avec le hashtag #plantetonslip.

Et pour les personnes les plus impatientes, voici ce que vous devriez observer :

  1. Les petits animaux du sol mangent le tissu en coton et le découpent en petits morceaux.
  2. Lors de leur digestion, ils transforment cette matière organique et rejettent des excréments.
  3. Au tour des bactéries et champignons microscopiques de dégrader ces excréments ! Ils absorbent les petites molécules et libèrent des enzymes pour découper celles qui sont trop importantes.
  4. Si le tissu est décomposé entièrement ou en partie, votre sol est vivant ! Continuez à le nourrir et le protéger.
Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.