EmploiSociété

J’aime les jours de grève !

La grève à Radio France

Radio France en grève, un jour toujours spécial

J’ai toujours aimé les jours de grève à Radio France car c’est toujours l’occasion de faire des découvertes musicales. Voilà un jour particulier où on découvre avec joie la richesse du fond musical de cette radio. On se demande juste parfois ce qu’ils font de toute cette musique qui n’est jamais diffusée hormis les jours de grève. Y-aurait-il un service chez Radio France qui collecte les meilleures musiques toute l’année juste en prévision des jours de grève ???

La grève à Radio France c’est autant de grèves que de radios

Et c’est là le miracle de la radio, elles ont chacune leur grève. En effet, chacune des radios du groupe propose sa propre playlist. Et on y retrouve un peu les spécificités de chacune. Ma préférée est évidemment France Culture, la radio où certainement on passe le moins de musique toute l’année. Les jours de grève y sont d’autant plus beaux !

Pour celles qui seraient passées au travers, je vous propose l’enregistrement original. Je le possède en plusieurs versions : dans ma cuisine et en voiture si cela peut vous intéresser…

Pourquoi les jours de grève sont si beaux à la radio ?

La grève c’est avant tout une vraie rupture dans notre quotidien. Entre travail, école, activités des enfants et nourriture pour tout le monde, les trajets sont multiples mais toujours les mêmes et aux mêmes horaires.

Je pars à l’école avec l’équipe de  Marc Voinchet et l’équipe de la matinale. On écoute en silence les découvertes scientifiques et autres anomalies d’Internet avec Nicolas Martin, j’arrive devant le portail de l’école avec les tendances musicales de Matthieu Conquet… Et rebelote le soir avec France musique pour un peu de jazz avec Alex Dutilh pour finir ensuite avec le Rendez-vous trop médiatique… Mais seulement pour les soirs où je rentre très tard heureusement.

Ça fait pas beaucoup de femmes quand-même pour une seule journée de radio…

Et un jour tout s’arrête !

En raison d’un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales portant sur les difficultés budgétaires et la défense de l’emploi à Radio France,  nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels et cette émission n’a pas été diffusée.

Toutes les grèves ne sont pas comparables !

En effet, il parait que France Télévision a également été en grève, sur la même période… Je vous avoue que je n’ai pas su. Ont-ils proposé moins de reportages, moins d’infos, plus de séries policières… En tout cas, à aucun moment, ils nous ont proposé le meilleur de leur vidéothèque. D’ailleurs je ne sais pas, je regarde pas la télévision !

Grève de mars 2015 : une mauvaise cuvée chez France Culture ?

Avec délectation, j’ai donc suivi ces premiers jours de grève… Déception au niveau de la playlist, peu de découvertes extraordinaires, de musique décalée et arrière goût très fort de France Inter. Cette radio qui voudrait faire aussi fort que n’importe quelle radio commerciale en concurrençant les grosses têtes, ultime modèle de radio impertinente ! Blague lourdingue à tous les étages et tapis rouges pour les pseudo-chroniqueurs du Paf. Cela doit être l’œuvre de Philip Val. De toute façon, je n’écoute jamais France Inter.

La playlist France culture pour la grève

De manière étonnante, elle a suscité un intérêt tout particulier cette fois-ci : le nombre de jours de grève en est certainement la cause. De mémoire de maman, il ne me semble pas avoir connu une grève aussi longue à la Radio, depuis 1968 en tout cas.
Officiellement, France Culture nous parle de sa playlist durant la grève, des raisons de la grève, on en apprend les secrets, le rythme de répétition de la même bande et de fait, on retrouve également les commentaires des auditeurs, les messages de soutien. Incroyable ce que permet Internet !

Ça manquera de brasero, de bière et de jambon beurre, mais comme quoi, certains ont trouvé un moyen de venir soutenir les grévistes… Ça nous change des habituels râleurs.

La playlist du 27 mars 2015 pour 8 heures

Voilà la programmation pour une demi-heure afin de comprendre…

  • 16:00:00 – LOGO FC PLAYLIST 1 [ 2015] – 00:00:05
  • 16:00:04 – Islands [ THE XX] – 00:02:40
  • 16:02:45 – LOGO FC PLAYLIST 1 [ 2015] – 00:00:05
  • 16:02:49 – My superman [ SANTOGOLD] – 00:02:57
  • 16:05:47 – MESSAGE_GREVE_19_03_15 OK [ 2015] – 00:00:16
  • 16:06:03 – Friday night, saturday morning [ NOUVELLE VAGUE] – 00:04:20
  • 16:10:23 – Second chance [ CARIBOU] – 00:03:58
  • 16:14:20 – LOGO FC PLAYLIST 2 [ 2015] – 00:00:05
  • 16:14:25 – Ma gueule [ CAMELIA JORDANA] – 00:03:56
  • 16:18:21 – Too many holes [ JAZZ] – 00:04:14
  • 16:22:35 – MESSAGE_GREVE_19_03_15 OK [ 2015] – 00:00:16
  • 16:22:51 – Crystalised [ THE XX] – 00:03:22
  • 16:26:13 – LOGO FC PLAYLIST 1 [ 2015] – 00:00:05
  • 16:26:18 – Like a cure [ BRISA ROCHE] – 00:03:56
  • 16:30:13 – St-Clementine-on-tea-and-croissant [ BENJAMIN CLEMENTINE] – 00:01:09

Qui sont les grévistes ?

Juste une question qui me hante, est-ce que les journalistes et autres animateurs qui ont maintenu leurs chroniques sont solidaires de l’ensemble des grévistes ou non ? Il est vrai que vu le nombre de CDD, c’est difficile de soutenir la grève…

Bonjour l’ambiance !

Même dans l’équipe du matin, la journaliste si blagueuse avec Marc Voinchet a continué son journal. Priorité à l’info ? Service minimum ? Ou simple jaune… Je ne préfère pas savoir sinon je ne pourrai plus jamais les écouter. Déjà découvrir leur trombine à l’occasion de cette grève a brisé le mythe de la radio

Tagsgrève
Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.