La french touch, ça sent pas toujours très bon en France…

Les américians critiquent la France Reading Time: 3 minutes
La french touch, ça sent pas toujours très bon en France…
Que pensez-vous de cet article ?

Nous n’aimons pas tous la France de la même manière

En ce moment la France est attaquée de toute part : niveau scolaire déplorable, absence de dynamique économique, frontière passoire, villes musées et autre France bashing… Aurions-nous le nez trop collé dessus pour ne plus rien voir ?

Newsweek affirmait pourtant :

  • Seuil maximal d’imposition à 75%,
  • Un demi-litre de lait coûte “3 euros à Paris
  • Les couches sont gratuites
  • Les Français n’ont pas de mots pour entrepreneur

Heureusement que de temps en temps, quelques touristes ( il faut bien qu’ils servent à quelque chose ), nous le rappellent. Petite piqure de rappel !

La France est le plus beau pays du monde

En attendant, nous sommes toujours le pays du luxe, de la culture, de la bonne bouffe, de l’exception et j’en passe… Pourtant, quand on prête attention aux  témoignages des touristes ou des résidents étrangers en France on peut se poser des questions.
En tout cas ça fait plaisir de voir que quelques touristes et autres résidents étrangers s’indignent de quelques uns de nos comportements et travers.

Comment les français n'aiment plus les autresLa France pendant les fêtes c’est…

Ainsi, je lisais le témoignage, dans Courrier International, d’un Suédois passant le nouvel an dans notre chère France. Étrangement c’est devant son téléviseur qu’il a passé la soirée. Bon ceci dit comme beaucoup de français ce soir-là.
Notre suédois à sa grande consternation a suivi l’émission de cabaret diffusée sur France 2, chaîne du service public. Je suis obligée de partager avec vous quelques passages délicieux :

Fidèle à son goût de la chair fraîche, Patrick Sébastien – qui dit de son cabaret qu’il est “le plus grand du monde” – ouvre le spectacle au milieu d’un cortège de filles aux seins nus arborant bas résille, plumes au derrière et panache écarlate sur la tête. L’émission est dédiée à toutes les femmes.

A ses côtés, un éventail de personnalités féminines, toutes tirées à quatre épingles. Pour les remercier de lui servir d’otages et de le laisser les appeler “mes filles !”, lesdites invitées ont droit à une promotion en bonne et due forme de leurs activités respectives, qu’il s’agisse de la publication d’un ouvrage ou de la participation à une autre émission.

Point de machisme ou de sexisme, il s’agit seulement de l’esprit gaulois de nous autres français, toujours un peu rabelaisien. C’est culturel et non discriminatoire ! Pas comme en Italie avec Berlusconi…

Paris au quotidien et présomption d’égalité

Toujours dans Courrier international, un autre jour, un autre témoignage, cette fois un Américain enseignant la philosophie dans une université parisienne.
En effet, cet enseignant américain nous raconte comment il lui est difficile :

…de passer plus d’une journée en France sans entendre quelqu’un affirmer que les minorités ethniques constituent le plus gros problème du pays et que la présence d’immigrés compromet l’identité même de la France.

En plus du discours ambiant, ce sont des scènes de la vie quotidienne à Paris qui l’interpellent :

Depuis un an, je vois constamment de jeunes Noirs se faire interpeller et contrôler à la gare du Nord – pratique qui, contrairement à ce qui se passe à New York, ne soulève ici pratiquement aucun débat.

Le bon goût à la françaiseSens de l’hospitalité à la française

Le témoignage de cet “étranger privilégié” va jusque dans les bureaux de l’immigration, où comme tout étranger il doit se rendre pour obtenir sa carte de séjour. Cependant le traitement serait différent selon la catégorie d’étranger à laquelle on appartient. La preuve, les Maliens et les Congolais seraient dirigés vers une pièce, et les Américains et les Suédois vers une autre.

Pour les premiers, la procédure a des allures de mise en quarantaine et l’attitude des fonctionnaires s’apparente à celle de gardiens de prison ; pour les seconds, un passage au bureau de l’immigration ressemble davantage à une cérémonie d’accueil et tout, dans nos échanges avec les fonctionnaires, évoque une présomption d’égalité.

Je vous invite à lire cet article dans  courrier international.

En France, on a le sens de la fête

Je me demande vraiment pourquoi il existe une telle différence de traitement entre américains et maliens. Alors que la France semble si proche de ce grand pays qu’est le Mali où ils ont reconnu comme nous ce caractère de sauveur chez Hollande l’Africain !

Que les étrangers se rassurent, les français sont même désagréables avec les français, un vrai pays fratricide. Décidément, Scarlett Johansson avait raison 🙁

Un article Angry Mum
La french touch, ça sent pas toujours très bon en France...
Titre
La french touch, ça sent pas toujours très bon en France...
Description
Pourquoi les français ont perdu le sens de l'hospitalité ? La France est-elle encore un pays à découvrir ?
Auteur

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *