Internet

Comment font les boutiques en ligne pour afficher les mêmes prix ?

Puisque qui dit vente dit prix, les boutiques en ligne doivent trouver le prix le plus juste pour leurs produits. Elles ne peuvent pas proposer un prix trop bas, sinon elles risquent de perdre de l’argent et de gâcher leur business.
Elles ne peuvent pas non plus miser sur un prix trop élevé, sinon elles ne parviendront pas à séduire les clients et elles n’auront rien à gagner. Voici comment les boutiques en ligne font pour afficher les mêmes prix.

Les critères à considérer

Différents critères doivent être considérés avant de fixer le prix de vente d’un produit. Tout d’abord, le magasin en ligne doit tenir compte du coût de revient et l’additionner à un pourcentage de marge.
Il doit également étudier le pouvoir d’achat des clients, c’est-à-dire le montant que chaque client est disposé à payer. Ici, il convient de noter que sur certains marchés, notamment sur le marché de prêt-à-porter, le prix de vente fixe est un coût de revient cible. En boutique, en revanche, la méthode la plus utilisée est la multiplication du coût d’achat par un coefficient.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le prix de vente d’un produit doit être fixé en fonction des tarifs proposés par la concurrence. Tout e-commerçant ne doit pas hésiter à se renseigner et faire des comparaisons de prix avant de déterminer ses propres tarifs, c’est pourquoi il existe des logiciels de veille tarifaire.
Quoi qu’il en soit, les marques qui collaborent avec les revendeurs en ligne ont tendance à définir elles-mêmes le prix à afficher sur Internet pour l’ensemble de leurs produits. Comme cela, les consommateurs peuvent acquérir ces derniers aux mêmes prix quel que soit le site qu’ils consultent.

L’estimation du coût de revient et le calcul du prix juste

Souvent, la plus grande difficulté rencontrée par les boutiques en ligne est l’estimation du coût de revient. En fait, le chiffre d’affaires d’une entreprise doit en premier lieu couvrir ses charges. Mis à part cela, il faut prendre en compte tous types de charges, ne citant que le coût d’achat de la marchandise ou des matières premières, les charges de personnel, les frais de transport, les charges financières liées au remboursement d’emprunt et les amortissements des machines.
Pour ce qu’il en est du calcul du prix juste, il dépend de la stratégie marketing de l’entreprise et également de son positionnement et de son offre. Comme précisé plus haut, il faut qu’elle le détermine selon la demande des clients et l’offre concurrentielle. Il faut aussi qu’elle vérifie la couverture du coût de revient et qu’elle stimule les impacts sur sa marge.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.