Sciences et technologies

Dégoogliser, démicrosofter l’armée et vous ?

mastodon pour faire face à Facebook, google

Réseau social qui ne nous surveille pas

La fin des contrats Open bar

La première étape pourrait être de repenser notre dépendance à Microsoft. Voilà la première interrogation des députés qui s’inquiètent sur les conditions d’obtention des contrats de Microsoft avec l’armée. Quand on connaît la logique de back-door chez Microsoft, cette petite porte qui permet d’observer les utilisateurs. On est en droit de s’inquiéter de l’indépendance numérique !

Logiciels et Education nationale ?

Il y avait de bonnes initiatives comme Qwant avec l’adoption dans toutes les écoles du moteur de recherche qui protège les enfants, qui offre un espace dédié pour les enseignants et qui permettrait d’apprendre à utiliser Internet sans être obligé de devenir un produit pour Google. En effet, Qwant ne collecte aucune données personnelles !
Mais il y a aussi le côté sombre du monopole de Microsoft, les propositions d’accompagnement de Google pour améliorer APB…

Et pourtant des solutions libres existent

Deux actualités qui se percutent, la dépendance des armées avec Microsoft et la sortie d’Ubuntu 17.10. Évidemment, elles ne sont pas à comparer mais il pourrait y avoir des pistes de réponses à chercher de ce côté. La Gendarmerie a mené une réflexion sur l’open source et les solutions possibles pour une stratégie numérique répondant aux mêmes besoins. Ce qui prouve que tout cela semble possible.

Comment se dégafaiser ?

Les GAFA ou GAFAM, Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft contrôlent nos vies ou du moins ont accès à toute notre existence pour en contre partie accéder à leurs logiciels “gratuitement”…
Cette prise en charge peut être confortable, une sorte d’infantilisation réconfortante… Mais le projet pourrait aller jusqu’à la construction d’une ville gérée selon nos données. Le Linky à la française est bien ridicule mais c’est un premier pas que nous acceptons dans la servitude volontaire.

Des solutions libres et sans contraintes

Voici donc les 3 changements à effectuer pour retrouver sa liberté en 2017 :

  1. Oublier Microsoft et passer sous Ubuntu
  2. Quitter Google et passer sous Qwant ou Duck Duck Go
  3. Déserter Facebook et opter pour Mastodon

On pourrait même envisager de délaisser Firefox pour Tor mais cela demande tout de même un peu d’expérience avec des outils moins paternalistes…Et on n’oublie pas de mettre à jour son téléphone en conséquence !

Alors, on profite des vacances de la Toussaint pour changer de vie numérique ?

Enregistrer

TagsGoogle
Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.