Air du tempsEmploi

Age pivot, pourquoi 64 ans !

Vie et ertraite de super héro
Retraite à points8.4
Régime universel3.7
Chasse aux pigeons9.2
7.1Overall Score

Pourquoi travailler plus ?

On se demande un peu pourquoi en France les grèves durent aussi longtemps, pourquoi les séances de négocation durent toute la nuit pour rien, pourquoi ça demande autant de temps…

  • 1 an de manifestion chez les Gilets jaunes et plus encore
  • 2 mois de grève et de manifestation contre les retraites
  • 2 mois de grève à Radio France
  • 1 semaine de grève chez les poulagats
  • 1 semaine de grève chez les pompiers
  • 1 an de grève aux urgences

Comme quoi, il y a des grèves plus efficaces que d’autres. Je commence à comprendre le principe de la retraite à poings et de la retraite universelle, c’est un peu comme l’ancien temps mais en plus violent, non ? Un bon truc de mec !

Ne pas oublier d’orienter les enfants vers un métier à fort pouvoir de négociation !!!

Et en fait, de tout ce temps perdu, nos cranes d’œuf dont c’est apparemment le rythme de travail, se disent que l’on peut travailler plus !

Pourquoi 64 ans ?

On aurait pu se dire 65, 66, 67, 80 ou pourquoi pas 50 ! Et en fait, on s’aperçoit avec un peu de recul que 64 ans c’est le chiffre magique. 64 ça assure plus de 40 annuités pour tous même pour les plus lents à aller au turbin. 64 c’est la fleur de l’âge, on se croit encore en forme. Et pour cause, 64 ans c’est l’âge à partir duquel nous ne vieillirons plus en bonne santé selon l’Insee. Pour faire simple, à partir de 64 ans, c’est là que l’on commence à organiser nos journées en fonction des RDV médicaux. Le corps craque de partout…

Alors travailler jusqu’à 64 ans c’est offrir de la main d’œuvre aux entreprises sans trop de complications. 65 ans c’est déjà plein d’absences au travail alors que 64 ans c’est encore :

La santé c’est le travail !

Donc une bonne retraite à 64 ans, c’est une retraite où on ne s’ennuie pas. C’est d’ailleurs une retraite qui ne va pas durer des années. Est-ce que cela aussi ça pèserait dans la balance ? Moins d’années de cotisation avec un départ plus tard en mauvaise santé !

Moi je veux une retraite de super woman !

Une retraite de cadre de super héroïne, je ne veux rien d’autre. Un truc simple, une vieillesse en pleine forme, je tiens à mourir en pleine forme. Plein de copains pour regarder le temps qui file et le temps qui est derrière nous. Et je veux pouvoir remettre ma cape de super héros de temps en temps, par nostalgie.

Pour ça, je ne vois qu’une retraite universelle pour profiter de tout cela sans avoir le sentiment de prendre quelque chose qui ne m’appartient pas ! On oublie les délires d’Édouard et on regarde ma vidéo, c’est beaucoup plus joli la vie rêvée…

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.