Angry Mum a forcément une petite larme pour Georges Lautner

Après Audiard, Lautner Reading Time: 3 minutes
Angry Mum a forcément une petite larme pour Georges Lautner
Que pensez-vous de cet article ?

Hommage posthume à Georges Lautner

Les réunions de familles commencent toujours comme ça, on réunit les Volfoni, Mr Fernand, Maître Folace, Madame Mado, Jean , Théo… Evidemment, ce pincement au cœur est celui des plus de 20 ans, ou 30 ou je ne compte plus au delà. C’est indécent… En fait ce n’est pas pour toutes celles qui connaissent pas Raoul !

Ce qu’il faut en retenir ou ce qu’il faut conseiller aux plus jeunes d’entre nous. Georges Lautner c’est la grande époque du cinéma français avec des vraies gueules comme Bernard Blier, Lino Ventura, Francis Blanche… Et même Jean Lefebvre, Claude Rich avant qu’ils ne deviennent énervants !

Les tontons flingueurs et on a tout dit

Alors il y a forcément les amoureux de l’image qui pleurent la mort de Georges Lautner et il y a les amoureux du texte qui ont déjà pleuré Michel Audiard

Petit hommage version Angry Mum

Tout d’abord, il faut se rappeler de l’ambiance, entre vieux polard à la française, il y a du Megret de la première heure dans l’air. Ca pourrait rester ennuyeux pour le dire autrement. Et il y a cette confrontation générationnelle qui nous laisse rêveuse sur une époque que l’on a pas connue. Ces soixante-huitards qui sont la cause de tous les maux et qui continuent à s’amuser quand nous on se saigne : le concept commercial des seniors qui a bien pris corps !

Les tontons flingueurs, un hymne aux sixties…

Et le début des ennuis pour la France tranquille…

Les actrices des tontons flingueursOn vous apprend quoi à l’école, mon petit chat ? Les jolies filles en savent toujours trop.

Du Lautner oui mais avec du Audiard

On n’hésitera pas à se faire un petit rappel des meilleurs mots. On aurait pu tout prendre mais on a quand même choisi…

Côté cuisine :

Mais dis donc, on n’est quand même pas venus pour beurrer les sandwichs !

Si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Et pour le féminisme :

Dis donc, elle est maquée à un jaloux ta nièce ? J’faisais un brin de causette, le genre réservé, tu m’connais : mousse et pampre, voilà tout d’un coup qu’un petit cave est venu me chercher… les gros mots et tout…

Pourquoi pas ? Au contraire, les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse.

Envie de voyager :

Et pourquoi pas de la quinine et un passe-montagne ? On croirait vraiment que j’pars au Tibet.

Pour les retraités de la campagne :

J’ai une santé de fer. Voilà quinze ans que je vis à la campagne : que je me couche avec le soleil, et que je me lève avec les poules.

On demande monsieur au téléphone. Un appel de Montauban. L’interlocuteur me semble, comment dirais-je, un peu rustique, le genre agricole.

On ne devrait jamais quitter Montauban.

Côté realpolitik :

C’est jamais bon de laisser dormir les créances, et surtout de permettre au petit personnel de rêver.

Touche pas au grisbi, salope !

Un dernier pour la route :

J’ai connu une Polonaise qu’en prenait au p’tit déjeuner. Faut quand même admettre : c’est plutôt une boisson d’homme…

On a dû arrêter la fabrication, y a des clients qui devenaient aveugles : ça faisait des histoires.

Et pour conclure, n’oublions pas :

Les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît.

Lautner et Audiard sans les images, ça ne marche pas !

 

Bon je ne sais pas si c’est pareil pour vous… Mais juste en écrivant cet article, j’avais les yeux mouillés d’émotion. Un film que j’ai vu 20 fois qui me fais encore rire juste en y pensant… Ca vaut le coût d’être partagé, non ?!

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *