vins bio

Comme nous le savons tous, le raisin est le fruit le plus traité avec toute l’attention du monde, et cela pour la simple et bonne raison qu’il est utilisé pour fabriquer l’un des breuvages les plus appréciés au monde, à savoir le vin. Aujourd’hui, un nouveau genre de vin a vu le jour, à savoir le vin bio. Cette appellation nouvelle est devenue l’une des plus prisées de tous parce qu’elle colle à l’actualité et cette actualité est l’état de santé de notre environnement et de l’impact sur la santé de chacun.

C’est quoi exactement un vin bio ?

Qui dit « bio » dit « biodiversité et ce n’est pas juste un mot. Pratiquer la biodiversité dans le vignoble signifie utiliser les propres cycles et rythmes de la nature pour favoriser la croissance. Cela signifie choisir des options naturelles plutôt que synthétiques ou chimiques pour favoriser la croissance de la vigne et la production de vin.
Prenons, par exemple, les engrais. Les vignerons qui sont plus en phase avec la terre ont remplacé les engrais chimiques tels que les pesticides synthétiques par des types plus naturels, comme le fumier. A mesure que le fumier se décompose, il libère de l’azote, qui est un nutriment essentiel pour la levure lors de la fermentation du vin. Cela contraste avec certaines productions non biologiques, qui sont boostées par l’azote non biologique, ce qui peut donner des raisins affreux et trop performants.

D’autres domaines où l’agriculture bio va

Les viticulteurs pratiquant la biodiversité plantent des arbres et d’autres plantes pour inciter plus particulièrement les insectes à peupler les zones autour de leurs vignobles. Ces insectes comme les guêpes et les abeilles, construisent des nids et pollinisent les vignobles. Ces auxiliaires mangent également les acariens qui endommageraient autrement les superficies plantées en vigne. En utilisant l’écosystème de la nature, les vignerons protègent leurs vignes sans introduire de produits chimiques externes.
Les viticulteurs biologiques essaient autant que possible de ne pas intervenir. Plutôt que d’acheter de la levure de culture, ils permettent à la levure naturelle dans l’air de démarrer le processus de fermentation. Ainsi ils surveillent simplement cette levure naturelle pour s’assurer que tout va bien. Ils évitent également d’ajouter des sulfites supplémentaires au processus de vinification. Par ailleurs, si la cave est certifiée biologique, le vigneron n’est pas autorisé à ajouter de sulfites.
Mais les avantages de la culture biologique vont au-delà de la santé des cultures ; la santé des travailleurs dans les vignes est aussi une préoccupation de tous les instants . Avec les pratiques viticoles biologiques, les travailleurs de la vigne ne sont plus directement exposés aux produits chimiques nocifs, et la nature par la même occasion est préserver de pollution chimique.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.