Cuisine et malbouffeSciences et technologies

Le potager du futur c’est déjà maintenant

Geekette, bio et jardinière

Je suis gourmande, j’adore manger, j’adore cuisiner et j’adore jardiner. Alors si je suis gourmande c’est que j’aime les bonnes choses, toutes les bonnes choses, la malbouffe très peu pour moi ! Je hante les marchés bios pour servir à ma famille que du bon et sain, rien qui aurait été arrosé de pesticides et autres chimies. Evidemment cela a un coût mais comment faire autrement ?

 

De la bière pour les limaces et les escargots

Il y a la solution du potager, et le jardinage est une activité excellente pour tout, le corps et l’esprit. Sauf que le potager, ça prend énormément de temps, et quand on veut jardiner sain et bio encore plus de temps. Il faut presque une surveillance de tous les instants pour déjà lutter contre les prédateurs ( en les éloignant ), je pense aux lapins, aux taupes, aux escargots, aux limaces et fourmis. Je dois en oublier d’autres, et tout ça sans chimie, que de l’ortie en purin. Vous imaginez, bon évidemment le résultat n’est pas toujours là. Pas de quoi s’affoler, il faut retourner au marché bio.

Ça c’était avant le FarmBot

Un robot fermier qui va prendre soin de mon potager, c’est ce que propose aujourd’hui 3 développeurs de Californie. Pour cela, un logiciel  un robot. Vous n’avez pas la main verte, c’est pas grave vous n’aurez plus à mettre les mains dedans. Le FarmBot fait tout pour vous : vous n’avez qu’à configurer votre futur potager avec votre choix de plantes.
Vous pouvez monter vous-même le FarmBot car cette technologie est en vente bien-sur mais en plus  en open source alors si vous vous sentez l’âme d’un grand bricoleur vous pourrez ainsi économiser jusqu’à 3 000 $.
Admirez ce potager high tech et son jardinier nouveau, vous pourrez presque dire “c’est moi qui l’ais fait”. Finie la corvée des mauvaises herbes, FarmBot s’occupe de tout ! J’adore !

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.