Ma recette de tarte tropézienne pour prendre le large

Pour le goûter des mamans et des enfants Reading Time: 3 minutes
Ma recette de tarte tropézienne pour prendre le large
Que pensez-vous de cet article ?

La tarte tropézienne, une légende d’une autre époque

Voilà les vacances qui commencent pour nous. Ouf!!!!!!!!!!!
Nous allons pouvoir enfin nous reposer, plus se lever le matin à des heures obscènes, ni réveiller les enfants, enfin !
Par contre, ça y est les invitations pour les goûters commencent.

On se dit super, c’est les vacances, on va souffler un peu, mettre de côté les casseroles et le reste. C’était oublier que les enfants ont une vie sociale , ce qui veut dire que pendant les vacances, les enfants qui n’ont pas la chance de partir, continuent de se voir en dehors de l’école, et les mamans aussi…ce qui veut dire qu’il faut organiser des goûters.

Goûter d’enfants et de mamans, faire le bon choix

Le goûter avec une ambiance de vacancesPour les goûters des enfants,  les mamans restent, ce qui donne envie d’en faire encore plus, parce que la dernière fois, Une des mamans, nous aura régalé avec telle ou telle pâtisserie et que nous ne voulons pas être en reste.
Et la gourmandise ça se mérite, donc je me suis proposée pour le premier goûter des vacances.

J’ai décidé de régaler tout le monde avec ma recette de tarte tropézienne.
Attention, la marque est déposée, pour ma part la recette de la tarte tropézienne que je vous propose est une adaptation, elle ne ne se veut pas être l’originale, qui est supposée être secrète.
Ce sera donc la recette de la tarte tropézienne selon Angry Mum.

 

Ma recette de tarte tropézienne

Recipe Type: Dessert
Cuisine: Classique de Saint-Tropez
Author: Angry Mum
Prep time:
Cook time:
Total time:
Une pâtisserie polonaise qui rencontre le succès sur la French Riviera.
Ingredients
  • Pour la brioche pour 6 personnes :
  • 300 g de farine
  • 4 g de sel
  • 20 g de sucre semoule
  • 10 g de levure lyophilisée
  • 3 œufs
  • 130 g de beurre
  • 50 g de sucre en grains
  • 5 cl de lait tiède
  • un jaune d’œuf
  • eau de fleur d’oranger
  • Pour la crème pâtissière :
  • 50 cl de lait
  • 120 g de sucre
  • 50 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 gousse de vanille
  • 30 cl de crème liquide
  • 1 sachet de sucre vanillé
Instructions
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Dissoudre la levure dans le lait tiède.
  3. Dans une terrine, mélanger la farine, le sucre, les œufs, le sel et le beurre fondu.
  4. Ajouter la levure et mélanger.
  5. La pâte colle un peu, la laisser lever une heure dans un endroit tiède, sous un torchon.
  6. Étaler la pâte à brioche dans un grand moule à tarte et laisser la lever encore légèrement, 20 minutes.
  7. Avec un jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau, dorer au pinceau le dessus de la brioche avant de l’enfourner.
  8. Parsemer sur le dessus de la brioche les grains de sucre.
  9. Cuire 30 minutes, surveiller car elle ne doit pas sécher.
  10. Une fois la brioche cuite, la laisser refroidir puis ouvrir la brioche en deux avec un long couteau.
  11. Vous pouvez réaliser la crème pâtissière pendant la cuisson de la brioche.
  12. Pour cela, faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux.
  13. Dans un grand bol, mélanger les œufs et le sucre, puis la farine tamisée.
  14. Verser ce mélange dans la casserole de lait chaud sans cesser de fouetter, sur un feu doux.
  15. Au premier bouillon arrêter la cuisson et laisser refroidir la crème.
  16. Pendant ce temps préparer la crème chantilly.
  17. Fouetter la crème liquide très froide en ajoutant le sucre vanillé, jusquà ce qu’elle épaississe, mais pas trop.
  18. Incorporer délicatement en soulevant la chantilly à la crème pâtissière.
  19. Etaler cette crème sur la moitié de la brioche et recouvrir avec l’autre moitié de brioche.
  20. C’est prêt !
Voilà le premier goûter des vacances, les enfants en auront plein le visage et les mains, et les mamans tous les prétextes pour se lécher les doigts.

Dieu créa la pâtisserie, peut-être ! Pour la femme, sûrement pas

Auparavant j’aurais pris soin de raconter l’histoire de la tarte tropézienne, instant culturel, enfin niveau goûter d’enfants, chacun se fera son cinéma !
Pour la pâtisserie, au moins dieu ne se trompe pasMoi , ma maman me racontait que c’était Brigitte Bardot, celle d’avant, qui avait donné son nom à cette gourmandise, car la tarte tropézienne serait née à Saint Tropez, lors du tournage de « Et Dieu créa la femme ».
Le reste de la légende n’est que pure affaire de business ! D’une recette familiale, en l’occurrence, polonaise, tout une stratégie commerciale a été élaborée pour faire monter les enchères sur une recette qui devient un produit marketing…enfin notre propos n’est pas là !
Vous imaginez Saint Tropez, son tourisme VIP, siliconé, anorexique mangeant des tartes tropéziennes, avec crème et sucre ? C’était il y a plus de 50 ans, c’était très différent certainement…
Pour ma part,  je raconte à mes enfants que c’est la tarte de Mamie, qui aimait régaler les enfants au goûter et leur maman !
J’ai hâte d’aller prendre le goûter chez les copines, le concours est lancé.

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *