Tourisme

Préparer un voyage au Chili : les essentiels à savoir

destination le Chili

Le Chili est un pays qui attire de plus en plus la curiosité des voyageurs. Et c’est évident ! Il se distingue de ses voisins par ses sites culturels des plus somptueux et spécialement par ses paysages d’une rare diversité. À cela s’ajoutent des plages de sable blanc au décor de rêve. Impossible de ne pas succomber au charme de ce pays contrasté. Alors, il est grand temps de commencer vos préparatifs. Rassurez-vous ! Un voyage au Chili n’est pas des plus compliqués à organiser.

Voyage au Chili : quand partir ?

Que vous ayez opté pour la formule voyage sur mesure au Chili ou pour le voyage en sac à dos, il est toujours important de bien choisir la période à laquelle vous y rendre. Ce serait dommage de laisser un climat capricieux gâcher une si belle aventure. L’avantage du Chili, c’est que la grande majorité des sites touristiques se visite agréablement toute l’année. Le Nord bénéficie d’un climat désertique tempéré. Dans le Sud, le temps est souvent plus clément.
En revanche, si vous comptez explorer l’extrême Sud du pays, la Patagonie, il est particulièrement indiqué de partir durant l’été austral, c’est-à-dire de décembre à mars. En dehors de cette période, particulièrement durant les mois de juin, juillet et août, la température peut descendre sous la barre des 5 °C dans la Patagonie.

Les formalités : ce qu’il faut savoir

Bonne nouvelle ! Les ressortissants européens, y compris les Français, n’ont pas besoin de visa pour se rendre sur le territoire chilien. La demande de visa pour le Chili n’est pas requise si votre séjour ne dépasse pas les 90 jours. Au-delà de ce délai, vous devez demander un visa et déclarer votre statut.
En revanche, vous aurez besoin d’un passeport valide d’au moins 6 mois pour entrer au Chili. C’est ce passeport qui va vous permettre d’obtenir le papier vous permettant de circuler librement sur le territoire chilien. Surtout, ne le perdez pas. Ce reçu, faisant office de Visa, est à délivrer auprès de la police des frontières à votre arrivée à l’aéroport.

Se déplacer au Chili : les bons conseils

Le Chili est immensément vaste, s’étirant du nord au sud sur plus de 4 000 km de long, contre 200 km de large. Si vous voulez visiter plusieurs sites, il est fortement conseillé de bien choisir le moyen de déplacement idéal. Au Chili, le bus reste le moyen de transport le plus prisé par les voyageurs. Le bus est non seulement économique, mais il est aussi très développé et souvent confortable. À titre d’information, un taxi pour un trajet en ville peut vous coûter 5 €, alors qu’un ticket de bus ne vous coûtera que 0,50 €. Comptez en moyenne 6 € pour un trajet de 250 km.
Si vous choisissez la location de voiture, songez à faire votre réservation à l’avance, surtout si vous partez en haute saison. La location de voiture n’est pas certes le moyen de transport le plus économique, mais s’avère intéressante si vous voulez avoir plus de liberté. Pour conduire au Chili, le permis de conduire international est nécessaire. Il est à présenter avec le permis de conduire original sans quoi il ne sera pas valable.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.