Air du tempsCuisine et malbouffe

Soyez Punk même et surtout pour le choix du vin !

Buvez punk
Punk8.7
Vin9
8.9Overall Score

Voici un programme thématique proposé par Arte qui vaut le détour et qui nous sort de tous les poncifs sur le vin. Le vin ce n’est plus les vignobles du bordelais ou de bourgogne, des domaines et des châteaux qui travaillent uniquement pour le luxe et la spéculation. Le vin c’est punk !

OK Boomer !

Pour commencer ce voyage en terres punk, Arte propose de découvrir des vignerons qui ne font pas le vin comme leurs ancêtres, qui font un bio, un vin naturel. Même les saveurs, les arômes ne sont plus les mêmes.

 

Premier épisode : Caca de batman !

Sur cette base, c’est sûr qu’on ne va pas parler de St Emilion et autres grands crus achetés par les spéculateurs capitalistes.

Des vignes en ville ? C’est possible grâce aux… chauve-souris ! En Bavière, Michael Voelker, passé de la philosophie au vin, s’est rendu compte par hasard que les excréments de l’animal étaient un super fertilisant. A Paris, Forever Pavot, roi de la bidouille musicale, met en musique ce vin barré qui fait pop pop pop !

Tous les épisodes de Punkovino à découvrir

  1. Collectif underground
    Au cœur de l’Anjou, le jeune François Saint Lô vit en communauté dans des caves troglodytes, entouré d’une bande de joyeux drilles antisystème. Qui tailleur de pierre, qui dessinatrice de BD, ébéniste… À Paris, le trio Infecticide, entre post-punk et proto-techno, goûte son vin et improvise un morceau musical sur des synthés hallucinés.
  2. Le pirate de Malorque
    Tarragonais échoué aux Baléares, Eloi n’est pas un fils à papa. Avec quelques euros en poche, il récupère une vigne laissée à l’abandon, et s’échine à valoriser des cépages autochtones oubliés… Quitte à être hors-la-loi car certains ne sont pas reconnus dans l’appellation ! Le Prince Harry, duo synth-punk énervé venu de Belgique, met en musique sa cuvée.
  3. Ni dieu ni maître ni sulfites
    Perdu dans les Corbières, le village de Feuilla. C’est ici qu’Alban Michel, Lorrain d’origine, a trouvé́ sa terre promise. Mais attention au cochonglier, terrible cochon muté, qui dévaste les vignes et dévore les raisins ! Inventeur de l’electroclash, Arnaud Rebotini est un de ses clients. Et pour causer vins, il n’est jamais aussi à l’aise qu’entouré de ses synthés !
  4. Le vin RAF
    RAF comme Raph Baissas. RAF comme rien à foutre. De la techno acid, des potos, un freestyle maîtrisé… Et zéro sulfites ! Sur les pentes de Calce, LE village des irréductibles du vin naturel dans le Roussillon, cette tête brûlée fait du vin avec ses tripes. L’amour de l’expérimentation et le refus des étiquettes, c’est aussi ce qui anime le groupe Volage.
  5. Gogo wine en Géorgie
    En Géorgie, on fait du vin depuis 8000 ans dans d’immenses jarres enterrées. Cap sur la région de la Kakhétie, au pied du grand Caucase, non loin de l’Azerbaïdjan… À trente ans, Keti est une jeune vigneronne bien dans son époque, qui a su s’imposer dans un monde d’hommes. Pour parler de son vin mystique, quoi de mieux que l’electro psychédélisme de Flavien Berger ?
  6. Wine is not dead
    Chanteur punk à la tête du mythique groupe The Insults, Brendan Tracey grandit à San Francisco avant d’atterrir à l’âge de quinze ans non loin de Vendôme (Loire). Sans cesser de jouer dans divers groupes, il s’est mis à faire du vin… De garage ! Seul un esprit libertaire et transfrontières comme le musicien Cyril Atef pouvait capter l’énergie de ses quilles.
  7. L’ovni belge
    Attention, OVNI (Objet Viticole Non Identifié) ! Le seul belge à faire du vin nature vit en Flandre… Encerclé par des agriculteurs qui pesticident à gogo, Servaas Blockeel est un savant fou qui fait fermenter ensemble raisins rouges et blancs dans d’étonnantes cuves ovoïdes en plastique. Chassol, pape de l’expérimentation musicale, en reste bouche bée !
  8. Du pinard à Volvic
    Vincent Marie, vigneron métalleux fan de Bad Religion et d’AC/DC, a créé le domaine No Control. Parmi les potions organiques qu’il fabrique, dites en biodynamie, la 500p sort du lot. De la bouse de vache, enterrée dans une corne, puis diluée dans de l’eau et répandue sur les vignes. Un truc de sorcier ? Qui mieux que JC Satàn pour exorciser tout ça en musique !
  9. Riot Girl
    Cap sur le sud-est de la Sicile. Véritable star dans le petit monde du vin naturel, Arianna Occhipinti refuse les levures vendues par l’industrie, qui donnent aux vins ces goûts artificiels et consensuels de banane ou de cassis. Basé à Amiens, Nicolas Belvalette, dit Usé, aime le vin qui frappe. Comme sa batterie bricolée qu’il adore malmener. Ça tombe bien !

Dans cette histoire du vin, il y aurait comme un début du monde d’après.  À saisir maintenant !

Tagsvin
Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.