Jardinage

Economiser l’eau dans son jardin

beau verger

Face au changement climatique et à la raréfaction de l’eau, beaucoup de ménages optent aujourd’hui pour l’économie de l’eau que ce soit pour nettoyer leur voiture ou encore pour arroser leur jardin. Dans ce contexte, voici quelques astuces simples que vous pourrez adopter si vous souhaitez économiser sur votre facture d’eau tout en préservant l’environnement.

Arrosez votre jardin au bon moment

Nous sommes un grand nombre à avoir tendance à trop arroser nos jardins. En plus d’être extrêmement coûteux, cela signifie également que nous déployons plus d’efforts que nécessaire. Un bon moyen de vérifier si votre jardin a besoin d’arrosage est d’examiner le sol à une profondeur de bêche. Si elle est sèche, elle a besoin d’eau, si elle est humide, elle n’a pas besoin d’eau. Si les feuilles paraissent un peu sombres et ont changé de position, cela signifie probablement que vous les arrosez trop.
Une autre astuce consiste à arroser le jardin avant une sécheresse, car cela contribuera à augmenter le niveau d’humidité du sol tout en évitant les pénuries d’eau. Si vous le pouvez, essayez d’arroser vos plantes le soir, quand il fait plus frais, car cela aidera à réduire l’évaporation.

Utilisez la bonne quantité d’eau

Avant d’arroser vos plantes, évaluez le type de sol. Les sols légers et sableux nécessitent plus d’eau que les sols lourds, tandis que les sols argileux nécessitent plus d’eau mais peuvent être arrosés moins fréquemment. D’après des études entreprises par des scientifiques, il est suggéré d’utiliser 24 litres par mètre carré tous les sept à dix jours pour de meilleurs résultats. Cela équivaut à deux arrosoirs de 10 litres et demi. Alors, faites le calcul et évitez de gaspiller l’eau plus qu’il n’en faut !

Prenez soin de votre sol

Le paillage au printemps autour de la base des arbustes, des arbres et des plates-bandes aide à empêcher l’humidité de s’évaporer pendant les périodes sèches. Une autre option consiste à ajouter de la matière organique au sol afin d’améliorer sa structure et de retenir l’humidité. L’ajout de gel ou de granules de rétention d’eau au compost utilisé dans les paniers et les conteneurs suspendus est un excellent moyen de prendre soin du sol.

Optez pour des plantes moins gourmande en eau

Certaines plantes nécessitent moins d’eau que d’autres, ce qui est le cas des palmiers, de la lavande, du mimosa et de la verveine. Face aux défis posés par le changement climatique, il est important de choisir des plantes qui ne nécessitent que très peu d’eau.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.