ActualitéMusique

Faites de la musique, c’est bon pour le cerveau

jouer d'un instrument de musique a des effets sur les zones du cerveau

La magie de la musique sur notre cerveau

Il ne vous pas échappé que bientôt c’est la fête de la musique, et comme chaque année nous allons profiter de cette journée pour nous faire du bien aux oreilles. Qui dans son quartier à écouter l’orchestre des voisins, qui à dénicher dans une cour un quatuor à cordes, quand ce n’est pas un quartette ou quartet de jazz sur la terrasse d’un bar. On parle de quatuor pour le Classique et quartet ou quartette pour le Jazz. En tout cas on va se faire plaisir.  Et si c’était plus que du plaisir ? Que se passe-t-il vraiment quand on chante ? Pour répondre à cette question et pour le plaisir, Sivu l’artiste qui n’hésite pas à passer à la radio 😉 dans Better Man Than He

La musique passée à la radio

Alors qu’aujourd’hui on s’étripe, on se donne des noms d’oiseaux dans des tribunes pour décider ce qui fera les programmes scolaires de nos enfants, pourquoi ne met-on pas l’enseignement de la musique obligatoire dès la maternelle ?  Avec évidemment l’enseignement d’un instrument de musique, pourquoi gâcher le plaisir ? Oui, pourquoi tous ces spécialistes qui nous rabâchent qu’il est primordial d’enseigner telle ou telle autre matière ne font-ils pas le test de l’IRM.
Que se passe-t-il exactement dans notre tête ? C’est ce que des chercheurs ont montré en réalisant des imageries par résonance magnétique de cerveaux de musiciens. Les résultats sont épatants !

Jouer d’un instrument engage en même temps presque toutes les zones du cerveau, en particulier le cortex visuel, le cortex auditif et le cortex moteur. Et comme tout type d’entrainement, une pratique méthodique et structurée, renforce ces fonctions cérébrales, nous permettant d’appliquer cette force à d’autres activités…Cela combine aussi bien la linguistique et la précision mathématique, dans lequel l’hémisphère gauche est plus impliqué, avec la nouveauté et la créativité dans lequel l’hémisphère droit excelle. Jouer de la musique augmente le volume et l’activité dans le corps calleux du cerveau,…permettant aux informations de circuler plus vite. Et par des routes plus diversifiées. Cela permettrait aux musiciens de résoudre des problèmes plus efficacement et de façon plus créative dans le cadre social et dans le cadre académique…Des études montrent que les musiciens utilisent leur cerveau hyper connecté pour attribuer à chaque souvenir plusieurs balises, comme une balise conceptuelle, une balise émotionnelle, une balise audio, une balise contextuelle, comme le ferait tout bon moteur de recherche internet.

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.