Nos enfantsSanté

La protection solaire dans le sac cet été

le parasol en plus d'une protection solaire

Jamais sans protection solaire

Même si l’été a été long à venir et à se faire sentir sur nos peaux, aujourd’hui ce n’est plus le cas, alors on oublie pas de se préparer pour aller au soleil avec une protection solaire. La peau de nos enfants mais aussi celles des parents doivent être protégées.
Lunettes, chapeaux, tee-shirts obligatoires pour les enfants et à l’ombre d’un parasol. Sans oublier que même à l’ombre on tartine leur peau de crème solaire à cause de la grosse réverbération du soleil sur le sable même sous le parasol. Il va de soi que les enfants ne doivent pas être sur la plage entre 12h et 16h car les UV sont à leur maximum pendant ces heures là. Ces recommandations ne sont pas anodines, car les coups de soleil attrapés pendant l’enfance occasionnent à long terme des cancers de la peau.

Nous les grands c’est pas mieux !

Protéger ses petits c’est très bien, mais se protéger et se préparer soi-même en plus c’est encore mieux. Car si les enfants sont très vulnérables sous le soleil, les UV ne nous épargnent pas non plus. En plus des coups de soleil générés par les UVB, les UVA en augmentant le stress oxydatif dans la cellule sont la cause d’un vieillissement prématuré de la peau. C’est pas vraiment le but recherché, d’accord pour avoir une jolie peau dorée mais pas d’accord pour y laisser la peau de mes enfants et la mienne. Alors je me tartine comme je tartine mes enfants de protection solaire toutes les deux heures, et après chaque bain de mer.

le soleil se dose

La protection solaire dans mon assiette aussi

Si en plus on veut faire le maximum pour préserver cette santé mise à mal par l’environnement, on peut commencer dans notre assiette. Ca tombe bien, il y a tout ce qu’il faut sur les étals des marchés, et quand c’est bio c’est encore meilleur. En deux mots ou plus, du bêta-carotène et de l’anti-radicalaires : saumon, thon, épinards, carottes, huiles végétales, melons, abricots, tomates et germe de blé sans oublier qu’il faut boire beaucoup d’eau.

Enregistrer

Enregistrer

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.