Déco

Que reste-t-il des grands designers des années 70 ?

Les grands designers des années 70 restent encore connus du public à l’heure où l’on parle, car ils ont créé des ouvrages remarquables. Non seulement ils sont particulièrement créatifs, mais ils ont su se démarquer grâce à leurs réalisations.

Hans Knoll

En prenant par exemple le cas de Hans Knoll, cet entrepreneur allemand a développé avec sa femme Florence Knoll l’entreprise Knoll et en fit l’une des plus créatives et prolifiques de l’après-guerre. Ils ont créé ce qu’on appelle « le style Knoll » et ils ont su imposer leur vision de l’aménagement grâce au « Planning Unit », un service qui mêle architecture intérieure, design, production, textiles et graphisme.
Knoll collaborait étroitement avec de nombreux architectes et designers notables de l’après-guerre, dont : Eero Saarinen, Isamu Noguchi, Frank Gehry et Ross Lovegrove. Elle est très réputée pour ses chaises design, dont les chaises Risom Lounger, Grasshopper, Ciseaux, Womb, Diamond Lounge, Cyclon et Tulipe. En fait, la plupart de ses meubles font désormais partie de l’histoire du design.

Charlotte Perriand

Outre Knoll, Charlotte Perriand compte également parmi les grands designers des années 70. Elle est considérée comme la figure majeure de l’histoire de la modernité, puisqu’elle a contribué à la mise au service des avancées modernes au plus grand nombre.
Parmi ses principales réalisations, il y a lieu de citer : l’aménagement de son appartement-atelier de la place Saint-Sulpice ; l’aménagement de l’intérieur de la villa La Roche à Paris et de la villa Church à Ville-d’Avray ; la réalisation du studio-bar et des meubles de salle de bains pour l’hôtel particulier de Jean et Joël Martel ; l’aménagement du Pavillon Suisse à la Cité universitaire à Paris et l’aménagement de la Cité du refuge de l’Armée du Salut.

Pierre Chareau

Par ailleurs, Pierre Chareau est l’un des premiers architectes d’intérieur utilisant de nouveaux matériaux tels que le verre ou l’acier. Il a une prédilection pour les teintes chaudes. Puis, il se distingue aussi par l’attrait visuel de ses meubles qui sont souvent réduits à l’essentiel.
L’une de ses meilleures réalisations est la Maison de verre à Paris. Celle-ci est devenue un lieu de pèlerinage pour les designers et architectes contemporains. En fait, elle dispose d’une façade en briques de verre et de meubles incorporés mobiles. Ce qui fait d’elle un bâtiment unique dans l’histoire de l’architecture.
Mis à part la Maison de verre, Pierre Chareau a également aménagé le club-house du golf de Beauvallon, la villa vent d’Aval, l’intérieur du Grand Hôtel de Tours et l’atelier du peintre Robert Motherwell.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.