Argent

Comment arrêter les paiements automatiques de la société ebill depuis son compte bancaire ?

À l’époque actuelle, les paiements en ligne sont pratiquement devenus un style de vie. En effet, ce phénomène a considérablement pris de l’ampleur au cours des dernières années. La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus a ancré ce mode d’achat dans le quotidien de tous. Le véritable problème réside dans le fait que lorsque vous souscrivez à des abonnements, certaines entreprises comme ebill effectuent des paiements automatiques depuis votre compte bancaire. Découvrez dans cet article comment les arrêter.

Contacter directement l’entreprise

Pour arrêter les paiements automatiques de la société depuis votre compte bancaire, vous pouvez contacter directement l’entreprise. Pour ce faire, rendez-vous sur ebill.fr. Une fois le contact établi, dites à l’entreprise que vous ne l’autorisez plus à faire des paiements automatiques sur votre compte bancaire. Il s’agit dans ce cas d’une « révocation d’autorisation ».

Contacter votre banque

Afin d’arrêter les paiements automatiques de la société depuis votre compte bancaire, vous pouvez contacter votre banque. Informez votre banque que vous avez « révoqué l’autorisation » pour que l’entreprise accepte les paiements automatiques depuis votre compte. Votre instance financière vous dira la conduite à tenir. Il s’agit généralement d’un « ordre d’opposition au paiement ».

Pour arrêter le prochain paiement prévu, il faudra donner à votre banque l’ordre d’opposition au paiement au moins trois jours ouvrables avant la date prévue du paiement. Vous pouvez le faire par téléphone ou par écrit.

Pour arrêter les paiements futurs, vous devrez envoyer à votre banque l’ordre d’opposition au paiement par écrit. Si votre banque demande un ordre écrit, assurez-vous de le fournir dans les 14 jours suivant votre notification orale. Soyez prêt à inclure une copie de votre révocation à l’entreprise.

En résumé, pour en finir avec les transactions automatiques depuis votre compte, deux solutions sont possibles. Vous pouvez contacter l’entreprise ou votre banque.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.