ActualitéSciences et technologies

Voiture sans chauffeur, Angry Mum signe !

Voiture avec chauffeuse surannée

Voiture sans chauffeur, moins de cauchemar

Il y a des progrès qui n’échappent pas à des parents soucieux de leurs enfants. Quand on a des enfants il y a des étapes dans leur développement qui sont sources d’angoisse, comme les premiers pas, l’apprentissage du vélo, l’adolescence et le permis de conduire. Le cauchemar commence quand les enfants devenus grands sont au volant de la voiture familiale. Comment ne pas penser à tous les risques que courent nos grands poussins sur les routes ? Et si la voiture sans chauffeur pouvait être une solution. Même pas du Uber ou autre taxi coopératif, co-voiturage mais vraiment un monde sans voitures !

Les nouvelles technologies conduiront pour nous

Nous vivons une époque formidable nous parents, car nous sommes entourés des technologies qui ne nous veulent que du bien, ou presque. En effet, les géants de ces nouvelles technologies en plus de connecter nos vies et nos maisons, veulent nous connecter avec nos voitures. Je prends ! Surtout lorsque Google nous promet une voiture sans chauffeur, comme celles qui sont déjà sur les routes de Californie. Plus sures, seulement 11 accidents mineurs enregistrés en 6 ans, pour 23 voitures qui parcouraient chacune 16 000km par semaine en moyenne, en mode sans conducteur. Les 11 accidents n’étaient pas du fait des voitures autonomes.

Des chauffeurs dangereux

Un rêve, pour dans 15 ans ?

Bon, malgré ses performances, la voiture autonome de Google n’est pas encore prête pour la grande distribution, coût de production, miniaturisation du système numérique embarqué pas suffisant, législation complexe et inaboutie pour l’instant… En plus des contingences techniques, et du véhicule et des routes, la question est de savoir si  dans un contexte d’impératif de respect de la planète, de fin des énergies fossiles et de pollution automobile …qui va oser ne plus utiliser de voitures pour un engagement durable sans vouloir jouer uniquement les bobos parisiens.

Du co-transport sans conducteur

Le sharing à tout les étages, et pourquoi pas sur nos routes et autoroutes ? Plutôt qu’une voiture privée, pourquoi pas un service collectif de voitures sans conducteur, …soyons fous, un transport gratuit, propre et sûr à 99.99% . Voilà, ce qui veut dire que ce qui semblait être un futur proche s’éloigne de mes enfants, et donc à nous les angoisses de parents de jeunes conducteurs…
Un monde de machines se dessinent avec ou sans nous, dans tous les cas, il faut bien admettre que les machines devraient nous débarrasser des tâches inutiles du quotidien. Passer 2H à conduire dans les embouteillages ne peut être source de satisfactions même pour les amateurs de grosses cylindrées. Alors, en attendant la téléportation, je me ferais bien une Google car ou autre transport partagé sans chauffeur…

Plus de voiture

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.