ActualitéAir du tempsSanté

Face à la misère du Ministère de l’Education Nationale, atelier bricolage pour les enfants

Purificateur d'air
Bricolage8.8
Santé8.7
8.8Overall Score

Purificateur d’air anti COVID

Il semblerait que cela reste la mesure la plus sûre dans un contexte de pandémie, et qu’il y en aura d’autres, et sans protocole sanitaire digne de ce nom. Les derniers foyers de contamination semblent bien être les écoles, les transports en commun et l’entreprise… Quand l’inertie des ministères empêchent de protéger les personnes, il faut contourner le problème.

Inventer un purificateur d’air

Voilà l’idée géniale du mari d’une enseignante allemande. Comme quoi, en Allemagne aussi, c’est bien l’inquitéude des proches qui fait bouger les choses. Bon, ce monsieur, Frank Helleis, a quelques compétences scientifiques qui peuvent aider pour un bricolage de ce type. Mais cela reste accessible à tous.

Installer une hotte à aérosoles au dessus de chaque élève

L’idée est d’installer des paraboles ou hotte aspirante au dessus du bureau de chaque élève afin que l’air évacué soit aspiré par la parbole et envoyé dans des tuyaux pour être évacué à l’extérieur. On a ici plus qu’un purificateur d’air, une véritable machine permettant le renouvellement de l’air en évacuant l’air potentiellement contaminé.

L’autre avantage de cette invention, c’est son coût : environ 200€ avec du matériel disponible dans le magasin de bricolage du coin.

Caution scientifique pour ce bricolge ingénieux

L’idée d’une grosse aération pourrait nous laisser perplexe car l’idée est géniale car très simple. Trop simple pour être sérieuse ? Pas de spécialiste du COVID, pas de médecin, pas d’ingénieur, pas de robotique, pas d’algorithme et ça marche… Bah c’est un peu le problème de cette pandémie, les moyens pour se prémunir sont si simples que personne n’y accorde plus d’attention. Pour ce purificateur d’air c’est la même chose. Avec une caution scientifique et des mesures réalisées par l’Institut Max Planck :

le système pouvait débarrasser la salle de classe de plus de 90% des aérosols, soit autant que les filtres les plus performants et onéreux du marché

Une invention offerte au public

Ce purificateur d’air fabriqué maison est efficace, peu couteux et ses plans sont mis à disposition du public afin de permettre la réalisation dans toutes les écoles qui le souhaiteraient. Et à cela, il faut noter que les enseignants et parents d’un lycée test, le lycée IGS de Mayence, ont mis 2-3 heures pour le réaliser.

Si les profs de techno ne trouvent pas dans ce projet de quoi faire travailler collégiens et lycéens jusqu’à la fin de l’année, je n’y comprends plus rien !

Retrouvez les plans et les analyses sur le site de l’Institut Max Planck (https://www.mpic.de/) : purificateur d’air anti COVID – les plans.

Pour les salles de classe, cela parait urgent, surtout pour tous les établissements qui ne peuvent bénéficier d’un dédoublement des classes mais aussi et surtout je dirai pour les cantines !

Démonstration en images

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.