IKEA c’est fini

Ikéa histoire d'une entreprise locale sans éthique Reading Time: 2 minutes
IKEA c’est fini
Que pensez-vous de cet article ?

La suspicion chez IKEA c’est fini ?

Voilà, j’ai encore cassé des verres cette semaine, il n’en reste plus beaucoup dans la même série. Et qu’est-ce qu’on fait en général dans ce cas, on file chez IKEA.
D’abord parce que c’est pas cher ( c’est relatif ), puis parce qu’on est très flemme, on a pas envie de perdre du temps dans les magasins pour trouver une série de verres de table.

Les enfants ne veulent plus aller chez Ikéa

Sauf que l’actualité récente de l’enseigne Suédoise n’est pas très heureuse du côté de la cuisine et du choix des ingrédients (des boulettes à la tarte)…
De plus, lorsque nous allons chez IKEA, les enfants réclamaient à corps et à cris un tour au restaurant du magasin ! Maintenant, ils préfèrent chanter : ” Tarteaukaka beurk !” Donc par respect des salariés d’Ikéa, nous ne pouvons plus y aller… De plus, nous ne voudrions pas avoir à faire à leur service d’ordre !!! Autre marque de fabrique de l’enseigne suédoise…

Pourquoi tous les parents vont chez Ikéa

Évidemment, nous les parents craquons, pour leur faire plaisir, car nous n’aimons pas la cuisine de l’enseigne, qui n’a rien à voir avec la cuisine Suédoise. Mais pour ne pas perdre du temps, on se laisse faire, pas du tout par l’odeur alléchés d’ailleurs…
C’est comme dire que la cuisine proposée dans les cafétéria des supermarchés est représentative de la cuisine française.

Bonne nouvelle dans la Njutletter d'Ikéa

Ikéa arrête les boulettes, qu’allons-nous manger ?

Cette semaine je reçois la news letter (Njutletter) de l’enseigne. Le message est clair :

“Ikea remet en vente dans ses restaurants des boulettes nouvellement produites, issues de contrôle qualité renforcés et d’une traçabilité sans faille. Elles seront également disponibles dans les épiceries suédoises dès le 15 avril.”

Tarteaukaka au rayon épicerie : Pepparkaka

D’accord, mais alors dans la même semaine je lis un mini article, un mini clin d’œil pour moi, dans le Canard enchaîné : Ikea, le hic est là.

Ikéa propose des spécialité dont le nom fait rêver
Ne connaissant pas les rayons et les produits des épiceries de la même marque, j’ai découvert par le biais du Canard “ le pepparkaka ” (“biscuits aux épices”), un biscuit de Noël typiquement suédois.

Je n’ose pas le dire aux enfants… Ils risqueraient d’élargir leur répertoire aux dépens de nos oreilles… Dommage on se sentait parfois tellement njut, nous aussi !

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *