ActualitéNos enfants

Protégeons nos enfants des médias sociaux

photos privées

La tête de vos enfants sur les mugs du voisin

C’est la surprise qu’on du découvrir certains parents qui innocemment ont partagé des photos de leurs enfants sur Flickr avec la famille. On a tous partagé des photos avec papi et mamie sur internet parce qu’ils sont à des kilomètres de chez nous, même quand ils sont à côté. Sauf que très souvent les parents ignorent que ce simple partage d’images peut être lourd de conséquences. En effet c’est pour mettre en avant la méconnaissance des parents sur les dangers des réseaux sociaux que Koppie Koppie publie des photos d’enfants sur des mugs mis en vente.  Mais pas n’importe quelles photos , ce sont des photos  récoltées sur Flickr en toute légalité.

La leçon de Koppie Koppie

Dimitri Tokmetzis et Yuri Veerman sont les auteurs et concepteurs de cette campagne choc pour sensibiliser le public sur les dangers des médias sociaux quand on ne maîtrise pas tout, comme les notions  de licence Creative Commons par exemple qui n’empêchent pas la réutilisation commerciale des photos. Imaginez qu’un marchand de tee-shirt s’entiche de la frimousse de votre petit dernier qu’il a découvert sur Flickr et que vous retrouviez justement la tête de votre enfant imprimée sur des milliers de tee-shirts vendus un peu partout, ça doit faire bizarre quand même ? Et ça c’est encore le moindre mal, on peut hélas tout imaginer. D’où la nécessité d’être vigilant sur les médias sociaux !
Koppie Koppie

On ne partage pas tout !

Les mugs sont en vente sur le site de Koppie Koppie, les parents qui pourraient reconnaître leurs photos peuvent demander qu’elles soient retirées du site. La démarche des deux comparses est quand même d’effrayer ces parents qui par ignorance peuvent ainsi exposer leurs enfants à de réels dangers.

 

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.