Loisirs

Quels sont les timbres français les plus chers ?

En tant que passionnés et grands collectionneurs de timbres, les philatélistes n’hésitent pas à dépenser une fortune pour acquérir les timbres les plus précieux au monde. Non seulement ils recherchent les timbres rares et les timbres célèbres pour se constituer une belle collection et pour se démarquer des autres collectionneurs. Mais ils sont prêts à consacrer tout leur argent et biens pour obtenir la pièce de leurs rêves.
Découvrez les timbres français les plus chers et les plus convoités par les professionnels de la philatélie.

Le 1Fr Carmin clair sur tête-bêche jaunâtre

Le 1Fr Carmin clair sur tête-bêche jaunâtre est l’une des plus grandes raretés de Cérès de 1849-1850. Ce timbre de collection français n’existe qu’en seulement quatre exemplaires inutilisés et il se démarque par son dessin inversé dû à la position 35 de la première plaque d’impression de la valeur 1Fr.
Considérée comme une pièce spectaculaire, le 1Fr Carmin sur tête-bêche jaunâtre a fait l’objet d’une vente de 190 000 dollars en 2010.

Le 10C Bister sur bloc tête-bêche jaunâtre

Le 10C Bister sur bloc tête-bêche jaunâtre compte également parmi les timbres français les plus chers. Cette pièce fut émise en 1849 et elle est facilement reconnaissable grâce à son centre tamponné tête-bêche arrangé par rapport aux autres.
Elle réunit en une seule unité 9 timbres, dont le timbre central tête-bêche qui fait de lui un timbre précieux. En 2010, le 10C Bister sur bloc tête-bêche jaunâtre a été vendu à 90 000 dollars.

Le 1Fr Vermillon Cérès

Puisque la France commençait à émettre des timbres postaux en 1849, la prochaine pièce à découvrir date encore de 1849. Le 1Fr Vermillon Cérès arrive justement en 1849 sous la République française.
Il fut dessiné par Jacques-Jean Barre et il représente la tête de la déesse romaine des plantes en croissance. Il se distingue par sa couleur rouge-orangée terne qui est une rareté clé dans l’état des gommes originales pour les philatélistes. En 2013, le 1Fr Vermillon Cérès fut vendu à 75 000 dollars.

Le 25 centimes tête-bêche paires

Enfin, il convient de terminer par le timbre bleu 25 centimes tête-bêche paires de 1850. Ce timbre français a vu le jour avec 136 000 autres paires de tête-bêche, suite à une production à la position 131 de la deuxième plaque. Mais il est le seul qui ne fut pas utilisé et qui a survécu.
Figurant initialement parmi la collection Ferrary, cette pièce très rare est devenue célèbre et elle fut vendue à 72 500 euros en 2010.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.