Instagram ou le retour de la sérigraphie

Avec Instagram, je n'ai pas Depardon Reading Time: 2 minutes
Instagram ou le retour de la sérigraphie
Que pensez-vous de cet article ?

Instagram vous connaissez ?

Evidemment, mes mamans Geeks doivent rigoler, elles qui prennent en photo, armées de leur iPhone 5, leurs enfants et les scènes les plus originales sans répits…

Pour les autres, les amatrices de l’actualité boursière, vous devez vous souvenir de ce petit achat de Mark à 1 milliard de dollars…

Pour la technique, Instagram c’est une petite application qui vous permet de prendre des photos, là rien de très original. Evidemment, avec votre portable… Toujours rien de nouveau sur la côte ouest… Et d’appliquer des filtres ou des calques afin d’enjoliver la réalité ou de la rendre plus ridicule !
C’est ça Instagram quand-même ! C’est sacrément futé…

Qui utilise Instagram ?

En fait, tout le monde… Parce que c’est beaucoup trop exceptionnel de pouvoir photographier tout ce que l’on vit : un bon plat au restaurant ou un bon kébab, un accident de la route ou une manifestation, nos petis bout’chous qui grandissent ou pleurent…

Des amatrices de Facebook aux Geeks, des mamans aux adolescentes, tout le monde utilise Instagram. Et c’est presque ça le pire. Pourquoi le pire ? Parce que nous croyons toutes êtres devenues géniales avec cet outil extraordinaire qui nous a transformées en artistes, en photographes !

Instagram ou le retour des soirées diapo

Malheureusement, il semblerait que l’outil ne fasse pas l’artiste, que l’on continue à reconnaître le maçon au pied du mur. Plus de photographe, plus d’artiste, nous sommes juste des photographes du dimanche sans inspiration. La seule différence, c’est que nous photographions sans réserve, sans considération pour le coût éventuel donc nous gaspillons notre génie…

Avec Instagram, je n’ai pas Depardon…

Et voici donc la preuve par l’image, nous faisons toutes la même chose sur Instagram et le partageons avec toutes nos amies…

Des artistes sur Instagram ?

Que les vraies artistes ne se sentent par heurtées pas mes propos, Instagram c’est quand même fait avant tout pour rire et bien s’amuser. Et ça, à première vue, on y arrive avec ou sans génie.
Même en collant des bouts de papier nos bout’chous ne sont pas des dadaistes ! Rappelons-nous en avant d’inonder le web…

Il faut avouer comme disait César Baldaccini, le compacteur, qu’avec 852 Instagramers on fait un film tout à fait sympa.

La leçon d’Angry Mum

Une photo commune reste commune, des milliers de photos communes, font un film ! On a presque réinventé la roue…

Et pour les fêtes, vous prévoyez combien de photos : 200, 300, 500…

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *