Loisirs

Souvenirs de vacances et babioles inutiles

Pour la plupart d’entre nous, les meilleurs souvenirs de vacances sont les sorties à la plage. Eh bien, la raison de cela est simple car cet endroit promet toujours : soleil, bonne ambiance et meilleures activités. Puis, elle nous laisse aussi découvrir un tout autre paysage avec une mer translucide, du sable doré et des flores et faunes marines impressionnantes.
Malheureusement, on ne peut pas rester sur ce petit paradis toute notre vie. A un moment donné, il faut bien qu’on rentre chez nous et il n’y a que quelques objets que l’on peut ramener à la maison.

Les « souvenirs gratuits » peuvent coûter cher

Coquillages, sable, galets, …. Il y a tellement de choses que l’on peut ramasser gratuitement sur la plage. Mais il faut faire très attention car cela peut nous coûter cher. Il existe effectivement des restrictions légales qui interdisent l’importation d’espèces protégées et aussi de végétaux et de minéraux afin de préserver les écosystèmes. Puis, les douaniers aussi ne laissent pas passer les touristes qui emportent avec eux des morceaux de corail, des roches volcaniques ou des coquillages qu’ils ont prélevés dans la nature.
En Sardaigne, il est même interdit de rentrer chez soi avec du sable et les vacanciers se mettent à bien secouer leurs chaussures ou sandales avant de quitter les plages par peur de se faire arrêter ou de payer une amende de 500 à 3000 euros. Et aux Etats-Unis, il n’est pas autorisé de ramasser des cailloux et des branches dans certains parcs comme le parc national Yellowstone.

S’intéresser aux coquillages traités et aux animaux naturalisés

Quoi qu’il en soit, les espèces de coquillages protégés sont déjà listées par le CITES ou Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction et il suffit de consulter sa page pour voir quels types de coquillages on peut ramener ou non à la maison. Sinon, on peut aussi rencontrer sur certains sites, des coquillages traités et des animaux naturalisés à vendre que l’on peut parfaitement collectionner.
Parmi ces derniers, il y a lieu de citer par exemple : le syrinx, la tortue gravée turbo, le conus distans blanc sculpté, le clam nacré, l’huître perlière sculpté aigle ou espadon et le cymbiola nobilis gravé dauphin. Puis, il y a également : les poissons, les crabes et les limules naturalisés. Et plus intéressants encore, on peut aussi y commander des fossiles, des mâchoires et des dents de requin. Des investissements qui ne nous exposent pas à des amendes ou à des peines d’emprisonnement.

Partager sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.