Cuisine du futur, à quelle sauce allons-nous être mangés ?

Un futur alimentaire presque idéal Reading Time: 3 minutes
Cuisine du futur, à quelle sauce allons-nous être mangés ?
5 (100%) 1 vote

Quand ma cuisine du futur sera une réalité

Ma cuisine bientôt ne devrait plus ressembler à celle d’aujourd’hui. Non pas que je me sois lassée de la couleur des murs et des meubles ou de l’électroménager, mais plutôt que tout ce qui fait ma cuisine aujourd’hui va devenir très vite obsolète. La dernière révolution dans nos cuisines remonte aux années 70 avec le micro-onde, les petits plats mijotés de maman avait pris un sacré coup de vieux avec cet appareil diabolique, qui pourtant aujourd’hui trône dans toutes les cuisines. Et bien cela en est fini pour lui aussi, ringard, has been, place à l’imprimante 3D culinaire ! Plus de plat, plus de casserole, c’est fini, on va pouvoir remiser nos vieilles casseroles au fond du jardin en guise de jardinières. Mais pour cela, il faudra vous mettre à l’enthomophagie, si vous choisissez l’imprimante qui fonctionne avec des capsules pré-remplies de farine d’insectes pour confectionner des cookies. Ou alors vous voulez le modèle qui vous permet de contrôler ce que vous mangez en remplissant l‘imprimante des ingrédients naturels de votre choix.

Insectes pour le repasLe steak de demain

Si vous ne voulez pas sauter le pas pour une alimentation à base d’insectes, que vous êtes furieusement attachés à votre viande quotidienne, vous aurez deux alternatives. Continuer à manger des steaks, cette fois provenant d’usine à viande comme les fermes aux mille vaches, ou alors vous dégusterez votre steak made in vitro. Pour ma part, je vais opter pour l’enthomophagie et le steak in vitro plutôt que le steak aux antibiotiques que nous préparent les fermes des mille vaches.

La Silicon Valley s’occupe de nos assiettes

Quand je vous disais l’importance du code de nos jours,  même notre nourriture n’y échappe pas. Après le steak in vitro, l’œuf qui ne vient pas de la poule mais des cerveaux des ingénieurs de la Silicon Valley. Les prochaines stars de la gastronomie nouvelle auront été élevées aux hamburgers. Il faut bien penser à d’autres alternatives quand on sait vers quelle catastrophe écologique nous mènent nos modes de consommation d’aujourd’hui et d’hier et la surpopulation.
Si le steak in vitro n’a pas encore envahi nos assiettes, c’est parce qu’il faut encore affiner la production. Pour l’œuf par contre, c’est déjà une réalité, cet œuf élaboré à partir de protéines végétales, qui a toutes les propriétés de l’œuf, mais sorti des laboratoires. De ce nouvel œuf est née une mayonnaise déjà distribuée en Asie et aux Etats-Unis.

Nos vies de cosmonautes

Encore mieux, oubliez que vos journées sont rythmées par au moins trois repas, ce qui implique un temps certain et un budget conséquent par ailleurs. La solution est dans les rayons non pas des supermarchés, sauf si vous vous obstinez à faire vous même encore les choses, mais sur internet. Achetez le carburant de votre survie d’un coup de souris. Mieux que le drive, le Solyent ( comme dans le film Soleil vert ), plus besoin de préparer, cuisiner, tout est dans ce substitut de repas. Attention, ce n’est pas un produit pour régime, c’est une boisson constituée de tous les nutriments dont l’homme a besoin au quotidien.

Vers la fin du rituel du repas

Assiettes du futurParce que nous avons de nouveaux modes de vie, notre façon de nous nourrir est réinventée tous les jours, loin des lieux habituels. Et même si tout cela n’a pas l’air de remplir toutes les fonctions utiles à l’espèce humaine. Manger c’est encore pour nous :

  • Une réponse à des besoins physiologiques
  • Un plaisir qui mobilise nos sens et tout notre cerveau
  • Un moment de convivialité et de sociabilité

Quel sera le premier abandon à opérer pour notre survie ou pour l’industrie agro-alimentaire ? Et si la solution était simplement dans une meilleure utilisation des surfaces cultivables au lieu de tout miser dans des nouvelles technologies…

Angry Mum, maman active, maman geek et toujours à l’écoute d’Internet… Elle adore les vacances mais pas toujours les vacances scolaires !
Un article Angry Mum
Cuisine du futur, à quelle sauce allons-nous être mangés ?
Titre
Cuisine du futur, à quelle sauce allons-nous être mangés ?
Description
La cuisine du futur s'élabore dans des éprouvettes et selon des algorithmes de plus en plus complexes. Très loin de la nourriture traditionnelle.
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *